Des évènements en plein air pour cet été 2021


Les organisateurs ont laissé entendre leur volonté de pouvoir proposer des évènements en 2021. Le besoin de réponses concernant la tenue ou non des évènements cette année s’est largement fait ressentir. Prodiss, le syndicat patronal du spectacle vivant privé en France, a d’ailleurs publié un communiqué à destination du gouvernement afin d’obtenir des réponses plus claires.


Ce mois de Février nous a enfin permis d’avoir une meilleure visibilité pour cet été avec plusieurs annonces gouvernementales qui ont suscité de nombreuses réactions dans le secteur.


Plus de précisions pour les organisateurs d’évènements 


Depuis plusieurs semaines, le gouvernement reçoit les acteurs de la culture. L’objectif est d’établir avec eux un protocole permettant la tenue d’évènement pour cet été. 


Après avoir confirmé des concerts test pour ce printemps à Marseille et Paris, la ministre de la Culture a annoncé le cadre dans lequel pourront avoir lieu les festivals en 2021 dans un communiqué de presse le 18 février. Les festivals pourront avoir lieu en plein air, avec une jauge de 5000 participants et un format assis.


« J’ai interrogé presque 200 organisateurs de festivals. 83% nous ont dit ‘Nous, ce qu’on veut, c’est s’adapter' »


Des réunions seront régulièrement organisées entre les principaux acteurs du secteur et les autorités. Elles permettront d’adapter ces mesures en fonction de la situation sanitaire. La ministre n’a pas exclu de modifier ces conditions en fonction de l’évolution de l’épidémie. 


« Soit la situation sanitaire s’améliore et, bien entendu, nous pourrons desserrer ces contraintes, c’est-à-dire augmenter les jauges, permettre partiellement ou totalement une manifestation debout », déclare la ministre. En revanche, « si, par hasard, l’épidémie flambait » et entraînait de nouvelles annulations, « nous couvririons leurs frais au titre de cette annulation ».


Des aides mises en place en cas d’annulation


Dans son communiqué, le gouvernement mentionne également plusieurs types d’accompagnement :

  • Pour les festivals contraints d’annuler dès maintenant, l’Etat poursuivra leur accompagnement ;

  • Pour les festivals qui adapteront leur événement, des aides sectorielles dédiées seront prévues sous la forme d’un mécanisme de compensation des pertes d’exploitation ;

  • Enfin, dans l’hypothèse d’une dégradation de la situation sanitaire qui entrainerait une annulation de l’événement, un mécanisme d’indemnisation sera prévu.

Un fond de 30M€ financera ces aides. Le gouvernement consacrera aussi, une enveloppe de 15M€ aux captations de spectacles toutes disciplines confondues (musique, théâtre, danse, ect.).


Annulation ou adaptation, les organisateurs d’évènements se positionnent pour cet été 2021


Du côté des gros festivals, les contraintes annoncées divisent les réactions. Si certains organisateurs ne peuvent pas imaginer que l’essence de leur évènement puisse correspondre aux conditions annoncées par le gouvernement comme le Hellfest, les Solidays ou encore Garorock ; d’autres gardent espoir et essayent d’imaginer des solutions pour maintenir leur édition 2021. 


Certains comme Le Vyv festival, WE LOVE GREEN ou Family Piknik questionnent leur participants en partageant des sondages. Ceci afin de comprendre les envies et inquiétudes de leur public et mettre en place les mesures qui les rassureront. 


Photos des résultats du sondage WE LOVE GREEN à propos du retour des évènements en 2021
source : Communiqué Construisons WE LOVE GREEN ensemble

Cependant, les mesures annoncées par le gouvernement manquent encore de quelques précisions. Beaucoup de questions restent sans réponses concernant les conditions indispensables au retour des évènements. Le SMA, syndicat des musiques actuelles, publie d’ailleurs un communiqué mettant en lumière de nombreuses interrogations. Il manque encore une date de début pour le retour des évènements et un protocole d’accueil du public précis.


Nous partageons régulièrement de l’actualité sur le secteur évènementiel sur nos réseaux sociaux. N’hésitez pas à nous retrouver sur Facebook, Twitter et LinkedIn.

Découvrez nos solutions pour vous accompagner dans l’organisation d’évènement en 2021.


Sources : 

Covid-19 : les festivals d’été autorisés avec une jauge maximale de 5 000 spectateurs assis et en plein air

Covid-19 : les organisateurs des festivals de musique ont rendez-vous avec Roselyne Bachelot pour « éviter de revivre un été silencieux »

Roselyne Bachelot-Narquin annonce aujourd’hui le cadre dans lequel pourront se tenir les festivals en 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez vous aussi expert dans la gestion de vos évènements et dans l’expérience participants ! Recevez nos dernières actus évènementielles directement dans votre boite mail !