Francais English
Vous avez déjà commandé ?
Information

INTERZONE 4ème jour, Kan Ya Ma Kan كان ما يا كان الرابع اليوم مساحة التقاطع [ Sortie en Février 2019, 4ème album d’Interzone ]



Kan Ya Ma Kan est la phrase d’ouverture des contes et légendes dans le monde arabe, souvent traduit par « Il était une fois », mais dont la traduction littérale serait « Il était ou il n’était pas. »
Après cinq ans d’absence d’Interzone, de retour de leurs voyages respectifs à travers d’autres contrées musicales, Khaled Aljaramani et Serge Teyssot-Gay se retrouvent et s’offrent leurs expériences nouvelles.



Leur musique ensemble est aujourd’hui méditative et mélancolique, nostalgique et rêveuse, mais aussi sereine et réconfortante :
Hala Hala Haïa, un chant de caravaniers du fond des âges, pour stimuler les chameaux mais aussi pour fuir la solitude en dialoguant à distance dans les nuits du désert
Ivresse d’ Omar Ibn Al Faridh , poète mystique soufi du 12ème siècle
un hommage à une gnossienne méditative d’Erik Satie, dont le mode oriental du nakriz (mode mineur avec 4ème et 6ème augmentées) résonne particulièrement dans le périple entre orient et occident de l’Interzone
des textes plus personnels de Khaled Aljaramani
une attention particulière au silence, comme dans le « taqsim » oriental, improvisation libre où les silences sont de la plus haute importance,
dans un entrelacs de thèmes et d’improvisations libres, forment la trame du langage transmué et poétique de l’Interzone, à la frontière floue entre réel et imaginaire.
Le réel de la mémoire, « il était », l’imaginaire du rêve, « il n’était pas ».
Il était ou il n’était pas
Kan Ya Ma Kan
كان ما يا كان

Voir toute la description
Où et Quand
Organisateur Suivre

MJC Ô TOTEM

Maison des Jeunes et de la Culture de Rillieux la Pape


  Contacter l'organisateur


Partager
Support
Un souci avec votre commande ?

Contactez notre support par email