Les billets pour cet évènement ne sont plus en vente.

Francais English
Information

BIOGRAPHY

Tom Hades

Tom Hades, basé en BELGIQUE, est devenu une sorte de créateur de tendances dans le monde actuel de la techno.

Avec des années d'expérience dans les spectacles et encore plus dans la production, il sait exactement comment sortir des masses avec son propre sa propre signature.

Tom a commencé à faire de la musique avec son ami de longue date Marco Bailey, avec qui il a également eu ses premières sorties avec des labels comme Drumcode. La Techno a toujours été, et est toujours, le seul genre de musique avec lequel Tom pourrait exprimer sa propre vision de la musique.

Le son de Tom met toujours l'accent sur des lignes de base simple et des mélodies éternelles accrocheuses - il est fait pour danser! Souvent, Tom apporte également une certaine mélancolie, ce qui permet une expérience d'écoute vraiment unique. L'accent mis sur un morceau typique de Tom Hades est également toujours basé sur de forts éléments de percussion en apportant une touche de fraîcheur au produit final, ce qui sature le public ainsi que ses collègues producteurs et DJ.

Ses productions s'accordent évidemment bien avec les sélections que Tom fait en étant derrière les platines. Un ensemble de Tom se concentre toujours sur le maintien du tempo et des mélodies fortes, tout en ajustant un certain groove. Ses sets associent des productions classiques, qu'il met en valeur dans ses classiques hebdomadaires du dimanche, aux plus actuelles. Pour Tom, créer l'atmosphère à travers le groove et les mélodies répétitives fortes est l'objectif principal.

Cette année, Tom sortira ses productions sur des labels de renommée internationale, tout en élargissant son programme de tournées mondiales. Tom Hades fait partie intégrante de la scène techno d'aujourd'hui!

===============================================================================

Maxx Rossi

Ayant fait ses armes dans la scène free-party londonienne, Maxx a rapidement consolidé sa réputation de DJ techniquement accompli, à l'écoute d'une techno de qualité et transcendante.

MAXX a joué dans des soirées dans la plupart des grandes villes européennes et au-delà: Londres, Birmingham, Bristol, Leeds, Nottingham, Berlin, Hambourg, Anvers, Prague, Salzbourg, Madrid, Grenade, Malaga, Nantes, Rome, Milan. , Naples, Moscou, Varsovie, Wroclaw, Cracovie, Gdansk, Szczecin, Sofia, Rijeka, Rovinj, Bucarest, Cluj Napoca ... partager la scène avec des artistes comme Chris Liberator, Marco Lenzi, Woody McBride, Pacou, DAVE Le batteur, John Warwick, Billy Nasty, Pounding Grooves, Jeff Amadeus, Redhead, Mark Williams, technicien d'allumage, Sven Wittekind, Boris S, DDR, et Boy George, pour n'en nommer que quelques-uns.

Il dirige son propre label, Polymeric Records, et a récemment commencé à travailler en tant que Label Manager pour Molecular Recordings, propriété de Marco Lenzi, et a travaillé pendant 6 ans comme Label Manager pour le label autrichien Carbon Audio, qu'il a commencé en collaboration avec Rene Reiter . Il a récemment quitté cette position pour se concentrer sur le travail de Molecular Recordings. Toutes ces étiquettes sont disponibles sur vinyle, MAXX étant toujours en train de soutenir les médias. En fait, il joue encore du vinyle à ses concerts.

Après avoir déménagé à Londres en provenance d'Italie, où il est né, MAXX a sorti plus de 100 titres en un peu plus de 8 ans, y compris des vinyls sur Polymère, Primate, Cluster, Suspect, Physique, Carbon Audio, Guild, Générateur UK, Killawatts, Open Source , Techno Sessions, Interstate One, Interstate Colour, et Reborn UK, en collaborant avec de nombreux grands artistes, comme Chris Liberator et Pounding Grooves.

Les productions de MAXX sont jouées et soutenues par de nombreux grands DJ du monde entier:

Dave Clarke, Richie Hawtin, Joseph Capriati, Eddie Halliwell, Claude VonStroke, Thomas P Heckman, Dr Motte, Chris Liberator, Marco Lenzi, Anderson Noise, John Warwick, Glenn Wilson, Lars Klein et Kerstin Eden. quelques-uns qui jouent ses morceaux dans des clubs, des podcasts ou des émissions de radio en direct.

Avec plus de sorties de vinyle à venir en 2018, et un calendrier de concerts chargé l'avenir semble assez lumineux pour Maxx, regardez cet espace!

===============================================================================

Julian Liberator

JULIAN LIBERATOR

One of London's underground techno pioneers, Julian Liberator helped change the face of the UK dance scene in early 1991, through his involvement in the capitals illegal warehouse party scene he helped create and through founding the Liberator DJ's and S.U.F Collective over the following years.

Whilst the Liberator DJ’s flagship acid techno labels STAY UP FOREVER and CLUSTER brought them international acclaim as both recording artists and DJ’s, Julian's forward thinking, purist yet eclectic techno imprints, 4X4, ARTEFACT and ULTRA FUNK, achieved both world wide cult status and industry respect, primarily through his own productions but also by providing the first platforms for many an acclaimed international artist, including Renato Cohen, Christian Varela, Leo Laker and Mark Verbos, who appeared alongside such established world class luminaries as Lenny D. and DJ Rush.

A unique and complete artist in every sense, with both vision and verve, Julian has achieved a rare accomplishment by creating both genre-defining productions and creating genre itself. With a passion for the avant-garde Julian does not make "easy" music for the mainstream. His love of rhythmical freestyle and sonic excursions to the left field are adored by those in the know and have been championed for 25 years by such supreme taste makers as the legendary John Peel, Dave Clark and veteran music journalist Kris Needs alike.

After an 8-year production hiatus, the last 18 months have seen the welcome return of Julian’s unique production talents, under his Booty Slave alter ego. Last year saw co productions with Patrick DSP (Emetic 026), man of the moment Chicago Loop on Mike Humphries stellar Master Traxx imprint (Maxx 046 – The Sound Of The Big Baboon), both of which received intense appraisal and international support.

2017 is no different with the recordings from last years return to Patrick DSP’s Berlin Bunker about to be released, an absolutely massive co production with D.A.V.E The Drummer on Hydraulix 666 and a Mike Humphries studio session confirmed, Julian has burst back onto the production scene like he was never away. Proof if it was needed, that class is most definitely a permanent condition.

As a DJ, Julian has always stood well apart from the crowd. Year’s ahead of most his contemporaries, his innovative, open-minded, free form approach, defies the narrow-minded sub-genre obsessed mainstream. Instead, Julian fuses all styles and rhythms that say Techno to him, hard, deep, minimal, acidic, 4/4, 3/4, broken beat. The defining criteria of interest, energy and funk, are brought together through Julian’s vast and intimate knowledge of electronic music and then skilfully crafted on 4 digital decks, into a wilful, sometimes challenging, but always exhilarating, journey of discovery.

You will not find Julian fist-pumping to the audience for adoration as is the want of the “I” generation and the current trend for “Entertainer” DJ’s. No, Julian is very much the understated professional who allows the music to speak for itself - instead its head down and pure concentration, whilst he creates live remixes of his latest tracks to form a unique, one off experience for the audience to share.

===============================================================================

warmup

Djpe1

DJ PE 1 fait tourner ses vinyles Acid Techno un peu partout et aux célèbres soirées Nuclear Free Zone à Brixton du collectif Stay Up Forever à Londres.

Depuis 1993, influencé par des courants musicaux comme la cold wave,le punk, la scène rave pop de manchester et l'électronnic body music ; il prend à bras le corps la scène techno encore balbutiante en créant l'émission HAPPY avec DJ RUNS, une émission dédiée aux musiques électroniques sur radio Trouble-Fête ; jusqu’à 8 heures de mix (ce fut à l'époque la plus longue émission techno de France) ; en même temps il organise ces premières parties avec la Happy Chameleon's Tribe et le légendaire collectif anglais Institute of Goa en 1994, et la création du label TCA (Twentieth Century Alchemist) avec DJ Kash, et les sorties de 2 vinyles : TCA 01 (DOUBLE FACE), TCA 02 (DENN (micropoint) vs ALCHEMIST). Membre du collectif associatif Inteksystem, DJ PE 1 mixe une techno acid, underground, et revendicative, l'amenant a jouer dans des free/squatt partys, des raves ( Fuzion, Battle live parc des expos de La Teste, Volcanik, UNI'T, RAVE, Cirkadelicious... ) des festivals (Millésime 1 et 2, Les Impulsives...) des clubs en France ( Rockstore à Montpellier, La Machine à Paris, La Respublica, Le Nautilus, le Fat Kat, le Zoobizzard à Bordeaux, Le Chantier à Rennes, Le ZicZinc, La Fourmi / le Zanzibar à Limoges, l'Ampérage à Grenoble, le Mojito à Nantes ect...) mais aussi en Angleterre (Club 414 à Brixton, The Mass, The Jamm... ), aux Pays Bas ( Planet Rose, Doornroosje, Wallhalla, Zodiac Commune, Tacnival...), en Espagne ( Pagoa à St Sebastian, Leix club, Mama Mandawa à Barcelone, Sala Duba à Mataro... ) et aux soirées anniversaires du label néerlandais Highland beats. Depuis 2010 il coorganise les soirées Massive Line, Acidelik orientée Acid Techno ainsi que les Tekno Island avec son nouveau projet Direct Drive en collaboration avec Candy et Common Paradox .

Où et Quand

Du 1 juin 2018 à 23:45 au 2 juin 2018 à 06:00

BT59
39 Rue des Terres Neuves
33130 Bègles

Ajouter à mon calendrier

Partager
1 Participant
Support
Un souci avec votre commande ?

Contactez notre support par email