Electric Lyon : L’évènement dance de la rentrée

Partenaire du festival pour son édition de 2016 la #YurTeam était présente sur cet évènement du 10 septembre dernier qui clôturait en quelque sorte la saison estivale des open-airs.

Au bord du lac des Eaux Bleus – crédits photo: Patandpatate

Un festival les pieds dans l’eau

Pour cette deuxième édition le festival a réinvesti son lieu de prédilection : la base de loisirs l’Atol’ situé au bord du lac des Eaux Bleus en plein coeur du grand parc de Miribel-Jonage. Les festivaliers ont donc pu profiter de tous les plaisir d’une journée au lac aux rythmes de sons électros. Au programme baignade, beach-volley et détente au bord de l’eau. Puis en plus insolite il y avait les intrigants waterballs, des bulles d’hamster à taille humaine qui flottent sur l’eau. Un lieu idéal donc pour tout festival d’été.

13 heures de fête avec un déroulement fluide

Se tenant sur une journée entière de midi à une heure du matin, le festival avait tout prévu pour un déroulement fluide. La restauration était assurée par plusieurs foods truck, avec au choix des burgers, des hot-dogs deluxe et des plats végétariens. Afin de ne pas prolonger l’attente aux points de restauration et au bar, un système de tokens a été mis en place. A la fin du festival, des navettes ont été proposées pour rejoindre le centre ville de Lyon situé à environ 14 Km du parc.

Pour faciliter davantage l’organisation, l’achat de tokens et la réservation de billets pour la navette ont directement été intégrés au système de billetterie. Les festivaliers pouvaient donc accéder à ces services lors de l’achat en ligne ou au guichet sur place. La présentation du billet permettait de retirer ses tokens ou accéder à la navette.

Séance photo sous un champignon éléctrique – crédits photo: Patandpatate

Un programme aussi éclectique qu’électrique

Pour faire découvrir la musique dance au grand public le festival avait misé sur un mélange de la jeune scène régionale, de talents de demain et d’artistes de renommé internationale. Proposant ainsi des styles et genres différents comme la Futur House, la Tech House, la Dance Pop, le Hardstyle mais aussi de la Trap et du Hip-Hop. Au coucher de soleil c’est les décors et la scénographie qui ont ajouté leur touche à l’ambiance du festival qui s’est terminé par un final enflammé sur la main stage.

Final enflammé sur la main stage – crédits photo: Patandpatate

Posté par

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Devenez vous aussi expert dans la gestion de vos évènements et dans l’expérience participants ! Recevez nos dernières actus évènementielles directement dans votre boite mail !