Rencontre avec LéCOLE : the event thinking school

En avant première, nous avons eu l’occasion de découvrir L’éCOLE, premier établissement dédié au domaine de l’évènementiel.

 

LéCOLE, en quelques mots ?

LéCOLE est la première école créée par les professionnels de l’évènement pour former des Event Managers – responsables de projets événementiels. Autour de LÉVÉNEMENT et UNIMEV, plus de 40 entreprises majeures de l’évènement ont investi afin de permettre à LéCOLE de répondre à leur problématiques de recrutement par le biais d’une formation d’excellence. Il s’agit donc d’une authentique école de filière, dont l’objectif est d’accompagner de jeunes talents vers une employabilité optimale dans l’industrie de l’évènement.

 

Quelles sont les diverses modalités des formations proposées par votre école ?

Ce sont des modules délivrés par des experts dans leurs domaines avec lesquels nous avons beaucoup travaillé afin que leurs connaissances soient immédiatement profitables aux étudiants et leur apportent des savoir-faire et savoir-être opérationnels. Les méthodes d’apprentissage s’inspirent librement du Design Thinking et de ses déclinaisons pédagogiques. Elles fédèrent enseignants et étudiants autour de projets pédagogiques ambitieux et bénéficient ainsi d’un total investissement des étudiants sur les problématiques et les apprentissages qui leur sont soumis. The Event Thinking School est la rencontre entre les métiers de l’évènement et cette approche pédagogique moderne et audacieuse.

Enfin, il est important de rappeler que LéCOLE est internationale : 50% des cours en anglais, étudiants et intervenants étrangers, stages possibles à l’étranger.

 

Proposez-vous une formation en alternance ?

L’alternance est un format d’études complexe pour les entreprises de l’évènement qui sont gênées par les rythmes imposés par les écoles. Quand on travaille sur un évènement à venir, il est bien trop problématique pour un employeur de ne pas pouvoir compter sur un membre de son équipe deux jours par semaine. Il est bien plus préférable de s’appuyer sur une personne à temps plein afin qu’elle puisse suivre les rapides évolutions du projet et donc pleinement s’investir. C’est pourquoi les cours démarrent tout début septembre pour 4 mois très intenses et qu’un stage de 6 mois débutera début janvier. Parallèlement, les contacts avec les entreprises de l’évènement seront particulièrement soutenus tout au long du cursus.

 

Sur un marché où le nombre d’écoles spécialisées ne cesse d’augmenter, comment vous positionnez-vous ?

Comme la seule école de niveau BAC + 5 exclusivement et totalement dédiée à l’évènement. Ce n’est pas une option “event” à un master de marketing. Même si elles sont rarement pilotées par des personnes qui connaissent réellement nos métiers, les programmes développés par ces écoles sont intéressants parce qu’ils offrent un vernis évènementiel à des profils plus généralistes. Mais elles ne donnent pas les compétences stratégiques et opérationnelles pour pouvoir prendre en charge la réalisation d’une opération. Nos étudiants vont suivre un cursus de deux ans qui leur permettra d’acquérir les savoir-faire et savoir-être d’un professionnel de l’évènement. Si un étudiant titulaire d’une licence ou d’un bachelor a véritablement choisi de faire sa vie dans l’industrie de l’évènement, il doit nous rejoindre.

 

Quels sont vos atouts ?

L’investissement de l’ensemble de la filière et une école pilotée par les professionnels de l’évènement. Nos étudiants sont sans cesse en prise directe avec la réalité de nos métiers. Notre parti-pris nomade, essentiel à la qualité de la formation. Notre ouverture internationale et la curiosité, voire l’envie, qu’elle suscite auprès des associations professionnelles de nos voisins européens. Notre dispositif digital avec une application spécialement développée pour accompagner nos étudiants au jour le jour. Notre taille humaine : nous connaîtrons bien tous nos étudiants, qui ne seront pas perdus entre 300, 500 ou 3.000 dossiers. Nous pourrons ainsi les accompagner individuellement jusqu’à leur premier emploi.

 

Comment réussissez-vous à communiquer autour du lancement de l’école à la rentrée prochaine ?

Nous tâchons d’aller à la rencontre des étudiants en prenant la parole là où ils se trouvent. Les réseaux sociaux, les salons étudiants, la presse spécialisée, les festivals de musique, etc… Nous avons également eu l’opportunité d’une belle campagne dans le métro parisien. Et nous mettons en place des journées portes ouvertes à très faible effectif afin de réellement dialoguer avec l’ensemble des candidats.

 

Quels sont les apports de votre formation sur l’avenir professionnel des étudiants ?

LéCOLE the event thinking school n’est pas une école d’évènement, c’est l’école de la filière événementielle. Sa force repose sur sa structure et sa gouvernance, lesquelles garantissent que les contenus pédagogiques et les savoir-faire délivrés soient en parfaite adéquation avec les besoins exprimés directement par la filière. L’employabilité des étudiants sortants est optimisée par cette proximité et les échanges incessants entre les équipes pédagogiques et les acteurs du marché de l’évènement. Pour illustrer ces propos, je peux vous annoncer que, dès le deuxième jour de la formation, LéCOLE partira au Festival de Deauville pour vivre ce premier évènement de l’intérieur. Rejoindre LéCOLE, c’est déjà intégrer la filière évènementielle.

 

Qu’entendez vous par « école nomade »?

On n’apprend pas l’événement dans une salle de classe. C’est pourquoi, même si LéCOLE dispose de locaux fixes dans lesquels les étudiants pourront se retrouver et où certains cours se tiendront, 80% de notre cursus de formation sera délivré sur des sites événementiels. Chaque étudiant se familiarise avec des sites (Palais des congrès de Paris, Cité de la Mode,  Théâtre Mogador, parc Disney, Palais de Tokyo, Grand Palais, etc…) et est confronté à des espaces qui sont la « matière première » d’un évènement. Ce dispositif est rendu possible par l’ensemble de l’industrie de l’évènement qui souhaite donner les meilleures conditions de réussite aux étudiants de LéCOLE. La plus-value de LéCOLE nomade sur le parcours de nos étudiants est inestimable.

 

Comment réussissez-vous à communiquer autour du lancement de l’école à la rentrée prochaine ?

De la même manière qu’autour du lancement de LéCOLE. La seule différence sera que nous aurons une première promotion, et nous serons alors peut-être un peu plus “réels” que dans la phase de lancement.

 

Quels conseils donneriez-vous aux étudiants qui souhaitent intégrer ce cursus ?

De tenter leur chance. Nous recherchons des profils variés, et même si nous avons une inclinaison pour ceux qui ont déjà un bagage de communication et de marketing, nous sommes très ouverts à d’autres types de profils. Et bien au delà d’une licence ou autre diplôme, ce sont des talents que nous cherchons, des caractères, des passionnés de notre métier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *