[Sondage] Comment est perçue la reprise des évènements post Covid-19 ?


La situation incertaine pour le secteur évènementiel liée au Covid-19 amène les professionnels à s’interroger sur l’avenir. Plusieurs acteurs préparent donc des scénarios de reprise progressive des évènements. Nous avions besoin de connaître les intentions des publics concernant ses sorties futures et sous quelle forme, afin d’anticiper la reprise. Nous leur avons donc donné la parole avec ce sondage.

Nous vous dévoilons dans cet article leurs attentes post Covid-19 : reprise des évènements et utilisation du live streaming


Un large panel de répondants 


L’échantillon sur lequel nous avons effectué notre sondage est composé de 1799 répondants sur le territoire français et de tout âge : 


  • 23 % de 18 à 24 ans 
  • 28 % de 25 à 34 ans 
  • 19 % de 35 à 44 ans 
  • 16 % de 45 à 54 ans 
  • 9 % de 55 à 64 ans
  • 5 % de 65 ans et plus

Nous avons diffusé ce sondage auprès de certains de nos d’utilisateurs Yurplan ainsi que notre communauté sur Facebook et Twitter. En parallèle, nos partenaires Ninkasi et Mediatone ont également partagé ce sondage auprès de leur communauté. Les nombreux partages sur les réseaux sociaux nous ont permis de maximiser le taux de réponses.  


Une intention forte de reprise des évènements


Les résultats sont plutôt encourageants ! Malgré le fait que le virus circule toujours en France, 92 % des personnes interrogées sont prêtes à participer à des évènements (tout confondus) dès la levée des restrictions, mais bien entendu dans le respect des règles sanitaires. Cela prouve un fort désir de la population à retrouver au plus vite leurs habitudes de vie sociale.

Par secteur événementiel, nous observons que l’intention de retourner autant ou plus qu’avant le confinement dans les évènements auxquelles ils participaient varient entre 73 % pour les Dj Set/club et 90 % pour les musées, visites culturelles et expositions. Pour les autres secteurs, nous retrouvons :


  • 80 % pour les concerts
  • 83 % pour les festivals de musique
  • 83 % pour les évènements sportifs
  • 85 % pour les conférences
  • 85 % pour les spectacles vivants (théâtre, opéra, danse, cirque, etc…)
  • 86 % pour les festivals artistiques (danse, art de rue, cinéma, etc..)


On remarque donc un fort engouement de reprise pour tous les secteurs évènementiels. Néanmoins nous remarquons en dernière position, descendant en dessous de la barre des 80 %, les Dj Set/club. Cela est légitime compte tenu des mesures sanitaires plus difficiles à respecter dans ces lieux fermés et festifs.

En effet, nous observons que la seule condition de participer aux évènements est le respect des mesures sanitaires sur place. Nous en venons donc au classement de ces dernières considérées comme indispensables par la population pour se rendre de nouveau sur des évènements

Le grand gagnant est de mettre à disposition de quoi se laver les mains avec 71 %. Nous retrouvons derrière avec 51 % la réduction des jauges d’entrée sur l’évènement. 39 % estiment qu’il faudra porter un masque sur place (difficile effectivement pour les clubs et boîtes de nuit). Un peu en dessous, avec 27 %, la population sondée estime qu’il faut programmer plus d’évènements à petites jauges et enfin avec 13 %, augmenter la présence d’agents de sécurité sur place. Nous avons également constaté que la peur des espaces clos était fréquente et que les répondants préféraient privilégier les évènements en plein air.

On remarque donc que la population considère le respect des mesures sanitaires sur un évènement important et indispensable, au prix de ne pas participer à celui-ci.

Néanmoins, nous constatons que certains freins et certaines peurs peuvent être dissuasives à se rendre sur un évènement. Dans l’ordre, 56 % de la population sondée a peur que les mesures prises dénaturent l’ambiance de l’évènement. Pas étonnant avec des conditions sanitaires contraires aux relations sociales qu’offre par définition un évènement… Non loin derrière, 48 % appréhendent le fait d’être contraint financièrement. Une statistique intéressante, mais sans grande surprise face à la crainte économique liée à la situation. Ensuite 46 % des interrogés considèrent que le non-respect de la distanciation physique sur l’évènement peut être un frein qui les empêcherait de participer. Pour les autres, nous retrouvons que :


  • 37 % craignent que la distanciation physique ne soit pas respectée dans les files d’attente
  • 32 % craignent que la programmation ne soit pas aussi bonne qu’avant
  • 9 % ont peur du contact humain avec le personnel lors du contrôle d’accès


Nous observons une corrélation entre toutes ces statistiques : parmi le public interrogé, on remarque une forte motivation à participer de nouveau à des évènements. Néanmoins, le public est conscient des mesures à prendre sur place, et n’hésitera pas à ne pas participer si elles ne sont pas respectées. Bien sûr, pour certains types d’évènements dans lesquelles ces mesures seront plus difficiles à mettre en place, la relance peut-être un peu plus lente

Une bonne communication est donc à mener auprès des publics pour les rassurer et leur redonner confiance dans la reprise des évènements.


Une appréciation encore timide des évènements en live streaming


La situation de confinement que nous venons de vivre a évidemment eu un impact sur la consommation de contenu culturel en live streaming. Nous avons questionné le public sur cette pratique comme une alternative à l’évènement physique, dans le cas des restrictions de jauges par exemple ou d’impossibilité de se déplacer. 39 % ont exprimé un réel intérêt pour une alternative live streaming dont 16 % déclarant être très intéressé.

En analysant les éléments qui sont considérés indispensables pour un live streaming de qualité optimale, on trouve évidemment en première place la qualité du son avec 95 % des répondants qui considèrent cette condition importante, suivie de près par la qualité de l’image avec 90 %. On constate ensuite la volonté des Français d’avoir un réel sentiment d’immersion plus importante que le besoin d’interaction pendant le live. En effet, seulement 32 % estiment que la possibilité d’interagir avec les autres internautes lors de l’événement a une importance, 47 % sont d’ailleurs indifférent à cet élément, tandis la possibilité de choisir son angle de vue obtient 50 % d’intérêt

Parmi les évènements qui suscitent l’intérêt dans le cas d’une expérience live streaming, on trouve dans le top 3 les concerts avec 58 %, les conférences avec 49 %, mais également les spectacles vivants avec 38 %. Les expériences DJ Set se hissent péniblement à 29 % d’intérêt, derrière les évènement sportifs qui comptabilisent 32 %. Pour les autres types d’événements on trouve : 


  • 36 % pour les festivals de musique
  • 27 %  pour les festivals artistiques (danse, art de rue, cinéma, etc..)
  • 25 % pour les musées, visites culturelles et expositions 

L’expérience en club et en festival est beaucoup plus active pour le public. Elle est intimement liée à la proximité physique et au contact social. Ceci explique certainement le pourcentage d’intérêt de ce type d’évènements pour une expérience en live streaming. 
Il semblerait tout de même que les Français n’estiment pas qu’une expérience en ligne soit de même valeur qu’une expérience physique avec 89 % qui considèrent qu’un évènement en live streaming à moins de valeur.  Bien que le live streaming soit un instrument très utile pour continuer le développement d’un lien avec sa communauté à travers la diffusion de contenu, il ne constitue pas un réel concurrent pour les événements physiques. Une part des interrogés est prête à soutenir les événements à travers des lives, mais ce mode de fonctionnement ne pourra pas substituer au retour des participants au sein d’événements. Puisqu’en parallèle, 92 % ont manifesté leur intention de participer dès que possible à des événements, on comprend que le public est au rendez-vous, hâtif de se retrouver pour partager une expérience culturelle et sociale.


Les résultats en image


Voici les résultats sous forme d’infographie pour les plus visuels d’entre vous :



Si vous souhaitez télécharger l’infographie sous forme de slides, rendez-vous ici.

Posté par

2 commentaires

  1. cauvelet josiane dit :

    Il est rassurant de voir que la population est en forte demande de reprise d’événementiel
    Malgré tout avec quand même une certaine crainte qui se comprend vu les très durs moments que nous avons traversé
    La reprise sera dure mais sure

    1. Amaury Levray dit :

      Bonjour Josiane,

      Nous sommes convaincus que les mesures nécessaires pourront rassurer les participants puisque la volonté de se retrouver est bien là. Vivement la reprise !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez vous aussi expert dans la gestion de vos évènements et dans l’expérience participants ! Recevez nos dernières actus évènementielles directement dans votre boite mail !